Grimaldi Forum Monaco

Monaco Safe Monaco Safe

Sao Paulo sous le charme de Grace Kelly, Princesse de Monaco

Le public brésilien peut découvrir cette exposition vedette jusqu'au 10 juillet

L’exposition phare du Grimaldi Forum Monaco est à Sao Paulo jusqu’au 10 juillet ; elle vient d’être inaugurée officiellement par S.A.S le Prince Albert II… Après avoir été créée en 2007 à Monaco où elle a été vue par 135 000 visiteurs en deux mois, « Les Années Grace Kelly, Princesse de Monaco » a entamé une itinérance internationale qui l’a conduite de Paris à Londres, en passant par Moscou et Rome. Partout le public a répondu présent par dizaines de milliers.
Aujourd’hui cette exposition réalisée en étroite collaboration avec le Palais Princier sort pour la première fois du continent européen et c’est le Brésil qui l’accueille, plus précisément la Fondation Armando Alvares Penteado de Sao Paulo, avant une prochaine étape en Australie.
C’est dire la portée internationale de cet événement, révélateur de la richesse d’une personnalité qui a conquis le monde entier, Grace Kelly devenue Princesse de Monaco.
Cette exposition-hommage, qui lève le voile sur des objets inédits, retrace en effet tous les moments et toutes les facettes de la vie de Ma Mère, de la star hollywoodienne à la Princesse monégasque impliquée au quotidien dans le rayonnement international d’une Principauté qui l’a adoptée et aimée dès son apparition sur le Rocher en 1956.
Sur 1200 m2, le visiteur sera plongé ici au cœur des souvenirs de ces « Années Grace Kelly, Princesse de Monaco » » comme en feuilletant un album de photos mais en découvrant plus généralement sa correspondance avec les grands de ce monde et ses amis d’Hollywood (Jacky Kennedy, Alfred Hitchcock, La Callas, Cary Grant…), des objets personnels bien sûr, de très nombreuses robes sans oublier les bijoux, les accessoires de mode, les mini-films montés spécialement pour l’exposition à base d’images personnelles et d’archives privées, un large rappel des années d’or du cinéma d’Hitchcock... Comme le dit si bien le Commissaire de l’Exposition, Frédéric Mitterrand : « Tout cela devrait permettre de retrouver l’univers incomparable de la Princesse Grace et d’évoquer le sens que revêt, pour chacun de nous, la persistance de sa mémoire ».

L'actualité